Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: l'euro tient le 1,07 dollar ce midi.

(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne tenait la barre des 1,07 dollar reprise hier à la faveur des statistiques américaines en demi-teinte.
Après une hausse de 1,05% la veille, l'euro consolide à peine ce midi contre le billet vert (- 0,04% à 1,0727 dollar). Neutre contre le sterling et le franc suisse, il prend en revanche 0,37% contre le yen à 116,78.

De 1,82% à la veille de l'élection de Donald Trump, le 8 novembre dernier, le rendement du T-Note fédéral à dix ans, le produit obligataire de référence outre-Atlantique, est ensuite grimpé jusqu'à plus de 2,60% durant la première quinzaine de mars. Le marché obligataire anticipait en effet la "reflation" induite par la relance budgétaire et réglementaire massive promise par Donald Trump, alors que l'économie américaine se portait déjà bien.

Mais par la suite, le président Trump a eu du mal à composer avec le Congrès, par exemple sur la remise en cause de l'Obamacare, et des membres de son administration ont fait savoir que les baisses d'impôts risquaient de tarder encore un peu. D'où une réduction des paris sur la “reflation”. A ce jour, le rendement du T-Note est retombé sur les 2,20%.

"Le marché des changes reste fermement collé au marché obligataire, où la déroute des investisseurs baissiers continue et tire le dollar dans son sillage", affirment les cambistes de Société Générale (SG) ce matin. SG cite les chiffres publiés la veille, notamment les mises en chantier de mars, qui ont manqué les attentes, et le chiffre sans relief de la production industrielle pour ce même mois. Des chiffres qui alimentent le sentiment, de plus en plus répandu, que le pic d'inflation n'est pas pour tout de suite, ni si élevé que prévu. Une perspective qui incite les investisseurs à se défaire de leurs obligations américaines, et du dollar dans lesquelles elles sont libellées.

Quid de l'élection présidentielle française, en vue dès dimanche ? Un peu moins d'inquiétude, toutes choses égales par ailleurs, quant aux candidats “anti-euro”. “Bien que le scénario de base reste un second tour opposant Emmanuel Macron à Marine Le Pen, qui aurait pour effet de rassurer les opérateurs, il n'est pas exclu que François Fillon fasse une percée grâce à la solidité de son socle électoral, ce qui constitue un avantage indéniable par rapport au fondateur d'En Marche et au leader de la France Insoumise”, Jean-Luc Mélenchon, commentent ce matin des analystes parisiens.

A suivre dans l'après-midi : “du côté des Etats-Unis, la principale statistique du jour concernera la publication du Livre beige de la Fed à 20 h, mais elle devrait avoir un faible impact sur le marché”, souligne-t-on chez Saxo Banque.

EG


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.