Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: petite hausse de l'euro mardi midi.

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne affichait de légères hausses mardi midi sur le marché des changes alors que le premier tour des élections présidentielles françaises, dimanche, limite les prises de risques.
A cette heure, l'euro progresse de 0,37% à 1,0658 dollar et de 0,25% face au sterling, à 0,8506. Tout en grappillant environ 0,10% face au yen et au franc suisse.

Les dernières nouvelles macroéconomiques tendent à passer au second plan relativement aux événements géopolitiques. Cela étant, les opérateurs n'oublient pas les propos tenus par différents membres de l'administration Trump et notamment par Steven Mnuchin, le secrétaire au Trésor. En substance, les baisses d'impôts massives promises par le candidat Trump risquent de prendre un peu plus de retard après l'échec essuyé par Trump devant le Congrès quant à l'Obamacare. D'ailleurs, le décrochage du rendement du T-Note américain à dix ans se poursuit : le voilà revenu à 2,22% ce midi, soit bien loin des 2,60% dépassés un temps durant la première quinzaine de mars.

Les statistiques majeures restent rares aux Etats-Unis depuis la publication de créations d'emplois décevantes en mars, du moins selon la première version d'un indicateur révisé trois fois et réputé volatil.

Par ailleurs, l'agenda géopolitique, avec la Russie, la Syrie et la Corée du Nord notamment, pèse de tout son poids. “Les tensions sont fortes entre les Etats-Unis et la Russie et l'administration Trump menace la Corée du Nord. L'annonce de l'utilisation par les Etats-Unis de leur plus puissante bombe non nucléaire en Afghanistan montre que la nouvelle administration américaine est prête à agir”, commente ce matin Aurel BGC. Cette montée des risques joue en faveur des valeurs réputées refuge, comme le yen et l'or, à leurs sommets depuis novembre dernier, selon Aurel BGC.

Bien évidemment, les opérateurs restent prudents avant le premier tour de scrutin qui participera à la désignation du futur président de la République française, dimanche. L'incertitude est forte : "les derniers sondages confirment que les quatre principaux candidats se tiennent dans un mouchoir de poche, à cinq points de pourcentage près", commentent ce matin les cambistes de Société Générale. L'un des derniers, réalisé par l'institut Opinionway, donnerait Marine Le Pen et Emmanuel Macron à 22% chacun, François Fillon à 21% et Jean-Luc Mélenchon à 18%. Et aucune tendance claire ne se dégage : si la "remontée" de M. Mélenchon semble stoppée, M. Fillon se reprend à peine quand M. Macron perd un peu de champ, quoique dans des proportions peu significatives.

Ce qui pourrait néanmoins suggérer que les candidats les plus menaçants pour l'euro, soit Mme Le Pen et M. Mélenchon, seraient en recul, un bon point relatif pour la valeur de l'euro.

EG


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.