Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Thermador: capitalise à ce jour plus de 400 millions.

(CercleFinance.com) - En hausse de 5% ce midi dans un marché parisien en berne, l'action Thermador confirme sa bonne orientation et tutoie de nouveau ses sommets historiques sur des ventes bien orientées.
Désormais, la capitalisation boursière de ce groupe basé à Saint-Quentin-Fallavier, dans l'Isère, atteint les 400 millions d'euros.

Distributeur spécialisé dans les équipements de plomberie, Thermador a déjà publié, hier, ses ventes du premier trimestre 2017 On peut dire que l'année commence bien : en hausse de près de 15%, les facturations atteignent 68,5 millions d'euros. Mieux : toutes les divisions contribuent à cette progression, y compris PBtub (tubes), Dipra (pompes) et la branche internationale qui avaient souffert l'an dernier.

En effet, malgré son métier qui l'expose - quoi qu'avec retard - à la reprise du bâtiment, le groupe a connu une année 2016 sans relief. L'an dernier, le CA de 231,4 millions d'euros a certes progressé de 5,1% en données publiées, mais uniquement grâce aux acquisitions qui n'ont joué que sur le premier semestre. Sur l'année, les ventes se sont repliées 1,5% hors effet de périmètre, et surtout en fin de période d'ailleurs, avec - 3,9% au 3e trimestre et - 1,2% au 4e.

“Contrairement à nos prévisions, nous enregistrons une légère baisse de chiffre d'affaires au 4e trimestre”, déplorait la direction le 14 février dernier, ce qui était alors imputé au caractère tardif de l'hiver, pénalisant pour la branche Chauffage. Or la donne a changé de janvier à mars 2017 : la rigueur de l'hiver a dopé les ventes d'équipements de chauffage, puis la douceur des températures a fait de même avec les systèmes d'arrosage. D'un un “excellent” premier trimestre.

Ce n'est sans doute pas fini, puisque ce groupe, qui réalise régulièrement des acquisitions a finalisé celle de Domac. Consolidée depuis le 1er mars, le CA annuel de ce distributeur de groupes électrogènes, de compresseurs d'air et de postes de soudage frôle les sept millions d'euros.

Sans compter que la reprise du bâtiment finira bien par se manifester un jour. Une perspective que la direction aborde, à son habitude, avec prudence : “il est, nous semble-t-il, encore trop tôt pour affirmer que cette hausse d'activité est la conséquence directe de l'augmentation avérée des mises en chantier de logements neufs en France”, indique la direction. Qui confirme cependant son “regain d'optimisme pour l'année 2017”.

A suivre : après l'AG annuelle, qui s'est tenue à Lyon le 10 avril dernier, le groupe annonce qu'il réunira, le 19 avril à Paris, environ 180 de ses actionnaires.

EG




Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.