Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: accélère à la hausse après les chiffres US.

(CercleFinance.com) - Le CAC40 accélère à la hausse depuis 14H40, passant de +0,1 à +0,2% (à 4.
994): une telle variation est dérisoire dans l'absolu mais elle fait figure de "pic d'animation" dans des marchés qui stagnent depuis lui.

Même si les indices sont repassés de l'équilibre à un biais haussier (L'E-Soxx50 oscille entre +0,15 et +0,20% désormais), les statistiques américaines ne provoquent de grands bouleversements.

Le "CPI" (indice des prix à la consommation) affiche +0,1%, après un gain de 0,6% en janvier (grâce à la chute du prix des carburants).

En rythme annuel, l'inflation accélère néanmoins à 2+,7% contre +2,5% en janvier, en "core rate" (hors énergie), la hausse atteint +2,2%, ce qui est également supérieur à l'objectif de la FED.
Le marché a pris connaissance des ventes de détail (quasi inchangées) en février, des stocks des entreprises pour janvier (+0,3%) puis de l'indice Empire State de la Fed de New York qui recule de 18,7 vers 16,4.

Le Dow Jones efface les -0,2% perdus la veille, le Nasdaq rajoute +0,1% de hausse à 5.862 (les 5.900 ne sont plus très loin).

Par ailleurs, "la Fed a les mains libres pour augmenter les taux suite aux bonnes données de l'emploi américain et aux différentes statistiques indiquant que les PME commencent à avoir de plus en plus de mal à trouver des salariés", commentent les équipes de Saxo Banque.

Dans l'immédiat, le baril de Brent grimpe de 1,4% à 51,7 dollars, ce qui ragaillardi les valeurs pétrolières à l'image de TechnipFMC (+1,9%), de Vallourec (+1,7%) et de CGG (+1,6%).

Toujours sur le front microéconomique, l'action Renault se replie de 2,3%, soit la plus forte baisse de l'indice phare, alors que Libération a publié un article que le constructeur automobile a qualifié dans un communiqué de "déséquilibré". D'après le quotidien sartrois, un procès-verbal (PV) de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a "mis en lumière le comportement de Renault en matière d'émissions polluantes et se montre sévère".

La marque au losange assure pour sa part n'avoir enfreint aucune règle, ni nationale, ni européenne, en matière d'homologation, et affirme que ses véhicules ne sont pas équipés de logiciels permettant de frauder les tests anti-pollution.

Douche glacée par ailleurs pour Zodiac Aerospace, dont le titre s'effondre de 17% à 22,8 euros sur fond d'énième "profit warning".

"Le résultat opérationnel courant (ROC) 2016/2017 sera impacté par la faible performance du premier semestre et devrait se situer autour de 10% en dessous de celui de l'exercice 2015/2016", a indiqué l'équipementier aéronautique en marge de ses comptes annuels. Le cours actuel est désormais proche des niveaux pré-OPA (22,4E) et Safran (-1%) pourrait suivre les recommandations de TCI: renégocier le prix d'achat.

Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.