Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC 40: la consolidation à l'horizontale se poursuit

(CercleFinance.com) - Immobile hier (-0,1%), la Bourse de Paris devrait de nouveau ouvrir sans grande direction mardi matin, alors que les marchés d'actions américains ont poursuivi leur consolidation à l'horizontale cette nuit.


Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison juillet - recule de 19 points à 5495,5 points, annonçant un début de séance en territoire négatif.

En dépit d'une prudence justifiée par l'intensification des frictions internationales, Wall Street a réussi à terminer la séance de lundi sur une note étale ou presque, le Dow Jones n'ayant clôturé qu'à une centaine de points de son zénith absolu des 26.951,8 points.

Les tensions géopolitiques qui s'exacerbent dans le Golfe Persique - avec de nouvelles sanctions contre l'Iran décrétées par Donald Trump - n'ont pas alarmé les investisseurs.

Le marché pétrolier fait preuve, en particulier, d'un sang-froid à toute épreuve et le baril de brut américain WTI limite actuellement ses pertes à 0,6%, autour de 57,5 dollars.

"Selon nous, la récente escalade dans le bras de fer (entre Washington et Téhéran) et la mise en place de nouvelles sanctions importent peu pour le secteur pétrolier, du fait de la production limitée de l'Iran", fait-on valoir chez Danske Bank.

Décidément très en verve ce lundi, Donald Trump s'en est également pris à la Réserve fédérale, accusée d'être un "enfant borné" sabotant la croissance par sa réticence à réduire les taux.

Jerome Powell, le président de la Fed, va avoir l'occasion de répondre, voire de riposter aux accusations du président américain aujourd'hui.

Le patron de l'institution doit en effet s'exprimer cet après-midi sur les perspectives économiques aux Etats-Unis et sur la conduite de la politique monétaire, à l'occasion d'une conférence à New York.

Les investisseurs guetteront tout signe susceptible d'indiquer une éventuelle baisse des taux au mois de juillet.

D'autres indicateurs économiques - comme l'indice S&P Case-Shiller, la confiance des consommateurs du Conference Board et les ventes de logements neufs - permettront également d'en savoir plus sur la nécessité d'abaisser le coût de l'argent.

D'un point de vue graphique, les analystes ne voient en tout cas aucun changement de configuration pour le CAC, qui marque selon eux une pause nécessaire après sa récente progression.

"Seul l'enfoncement des 5500 points suggérerait l'amorce d'une consolidation plus marquée avec les 5450/5430 points comme premiers objectifs", préviennent ainsi les équipes de la banque privée Cholet Dupont.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.