Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: entame de 3ème trimestre au frein à main

(CercleFinance.com) - Comme un copier/coller de la séance sur les places européens, les indices US ont aligné 7 heures de consolidation à l'horizontal au sein d'un étroit canal de 0,2% d'amplitude (comme à Paris.


Wall Street a été également placé sous "camisole algorithmique" pour cette première séance du terme de juillet.
Le Dow Jones (+0,03%) a clôturé à 100Pts de son zénith absolu (après l'avoir tutoyé à 0,2% près), le S&P500 s'est effrité de -0,17%, le Nasdaq de -0,32% (des scores très anodins)... mais le Russel-200 a décroché de -1,3% à 1.530, ce qui tend à démontrer que les indices leaders ont été "soutenus", les Mid-Caps ne l'ont pas été.

Les tensions géopolitiques qui s'exacerbent dans le Golfe Persique avec de nouvelles sanctions contre l'Iran décrétées par Donald Trump n'ont pas alarmé Wall Street... car le marché pétrolier a fait preuve d'un sang froid à toute épreuve: le baril grappille +0,5% à 57,6$, à mi-séance, c'était l'inverse (repli sous 57$ sur le NYMEX).

Donald Trump veut riposter de la manière la plus "dure" à la destruction d'un drone-espion américain (on imagine la réaction des Etats Unis des navires US avaient été espionnés par un drone iranien dans le Golfe : destruction immédiate, protestations à l'ONU, riposte militaire.
Des milliards d'avoirs iraniens vont être gelés, ainsi que ceux appartenant à des personnes identifiés comme "gardiens de la révolution".

Le but est d'asphyxier complètement le pays sur le plan économique sur la foi d'accusations de terrorisme et même de soutien à Al Qaïda... qui est pourtant l'ennemi juré du Chi'isme iranien (Washington avait déjà usé de cette carte contre Saddam Hussein, c'était un mensonge absolu).

Donald Trump, décidément très en verve ce lundi s'en est également pris une fois de plus -et très violemment- à la FED : "ce sont des enfants bornés, ils auraient dû baisser les taux mercredi dernier", "ils font n'importe quoi, il cassent la croissance"...).
La croissance semble en effet se fragiliser : la FED de Dallas a publié son baromètre régional du mois de juin, et son indice mensuel plonge à -12,1 alors que le consensus l'attendait à -1, après -5,2 en mai et +2 en avril.

La Réserve fédérale va avoir l'occasion de répondre, voir de riposter aux accusations de Trump cette semaine. Wall Street s'attend à ce quelle assouplisse encore davantage sa future stratégie cette semaine.

Le sommet du G20 - qui s'ouvrira ce vendredi à Osaka - ne devait pas réserver de bonnes surprises mais Donald Trump continue de prétendre que les chinois sont prêts à un compromis.
Avec les scores étriqués constatés ce lundi, peu d'écarts significatifs à la hausse : Electronic Arts +3,9%, Activision +2,7%, Western Digital +2%, Broadcom +1,9%, Facebook +0,8%,

Le Nasdaq a été plombé par le secteur de la santé avec Celgene -5,5%, Alexion -4,1%, Regenron et Biomarin -2,3%, Mylan -2%, Vertex -1,6%...


Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.