Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: stagne à l'équilibre, en mode camisole algorithmique

(CercleFinance.com) - Le CAC40 poursuit sa consolidation, presque à l'horizontal depuis 10H30 ce matin, et c'est désormais une évidence, en mode "camisole algorithmique" puisque le CAC40 n'est pas ressorti depuis plus de 6 heures d'un étroit corridor 5.
515/5.528.

Paris marquait le pas (-0,3%) dès les 1ères minutes de cotations près l'envolée de +3% de la semaine passée, même scénario sur l'Euro-Stoxx50 recule de -0,2% vers 3.460 dans le sillage de Francfort (-0,5%) plombé par Daimler ("profit warning" et chute de -3,4% qui affecte tout le secteur auto).
Londres fait cavalier seul à la hausse avec +0,4%, dans le sillage du Dow Jones qui grappille +0,3%. En revanche, le Nasdaq et le S&P500 restent tout juste à l'équilibre.

"Techniquement, la résistance majeure des 5.555 points contraint l'indice CAC 40 à freiner son mouvement haussier pour atteindre le premier objectif des 5610 points. Ce blocage sur ce niveau clé à 5.555 points devrait à très court terme entrainer une consolidation minime sur le seuil intermédiaire des 5480 points... une phase d'essoufflement régénératrice", remarquent ce matin les équipes de Kiplink.

En tout cas, les opérateurs apprécient toujours autant le ton accommodant adopté par la Fed. Le discours de la Réserve fédérale pourrait même s'adoucir davantage cette semaine si le sommet du G20 - qui s'ouvrira ce vendredi à Osaka - ne devait pas réserver de bonnes surprises. Les investisseurs n'attendent en tout cas pas d'annonces majeures à l'issue de la réunion, même si certains stratèges n'écartent pas un rapprochement entre Donald Trump et le président chinois Xi Jinping sur les questions commerciales.

Sur le front des statistiques, l'indice IFO du moral des entreprises allemandes publié ce matin traduit la faiblesse de la conjoncture: l'indice recule pour le troisième mois d'affilée à 97,4 contre 97,9 en mai (services et industrie se dégradent).

Le sous-indices des "conditions présentes" se redresse à 100,8 (contre 100,2) mais les "attentes" se dégradent à 94,2 contre 94,5 (consensus).

Le chiffre le plus attendu de la semaine sera publié vendredi: les derniers chiffres de l'inflation en zone euro.
Trump vient de reprendre les hostilités à l'encontre de la FED qu'il qualifié "d'enfant borné, qui ne sait pas ce qu'il fait" et qui "empêche la croissance américaine d'atteindre 4 à 5% avec ses hausses de taux inutiles".

En attendant, du côté des changes, l'euro s'apprécie de +0,15%, à 1,1385 dollars. Le Brent s'effrite de 0,2% et le "WTI" consolide également autour de 57,5$ sur le NYMEX (+0,1% au maximum).

Du côté des valeurs, à l'occasion de la présentation de son nouveau plan stratégique "Alstom in Motion", Alstom indique viser sur la période 2019/20-2022/23, un chiffre d'affaires en croissance annuelle moyenne d'environ 5%, surperformant celle estimée du marché. Sa marge d'exploitation ajustée devrait atteindre environ 9% en 2022/23, et d'ici là, la conversion du résultat net en cash-flow libre devrait dépasser 80%. Il introduit dès l'exercice en cours une politique de dividendes avec un taux de distribution entre 25% et 35%.

Carrefour (+15%) annonce la signature d'un accord de cession portant sur 80% de Carrefour Chine au groupe chinois Suning.com, opération en numéraire valorisant Carrefour Chine sur la base d'une valeur d'entreprise de 1,4 milliard d'euros.
Elior ferme la marche au sein du SBF-120 avec un repli de -4%, Publicis est lanterne rouge du CAC40 avec -1,5%.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.