Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Nexity: souffre des craintes sur l'immobilier résidentiel

(CercleFinance.com) - Bien mauvaise semaine pour les actionnaires de Kaufman & Broad, dont le titre est bien parti pour reculer de 6,5% sur la période, ainsi que de 14% en six mois.
Pratiquement dix euros séparent le cours actuel du sommet annuel de plus de 47 euros touché mi-juillet. Autre grand nom du secteur, Nexity s'en sort mieux sur la semaine : - 2,3%, mais pas sur six mois où il cède également 14%. Ce qui signale l'inquiétude de la Bourse quant aux perspectives de la promotion immobilière en France.

Et pourtant, les comptes sur neuf mois publiés par Kaufman & Broad vendredi dernier étaient très bien orientés, tant en termes de CA (+ 15,7%), de bénéfice net (+ 55,9%) que de prévisions pour 2018, toujours optimistes et d'ailleurs confirmées. Mais les différents indicateurs de la construction résidentielle en France, ainsi que les prévisions des fédérations professionnelles, sont de plus en plus mal orientés. Surtout ceux relatifs aux maisons individuelles, franchement en berne.

Parallèlement aux bons chiffres publiés par Kaufman & Broad, son PDG, Nordine Hachemi, évoquait de nouveau, voilà huit jours, "un marché toujours attendu en baisse sur l'année" 2018.

Une observation partagée par Alain Dinin, le patron de Nexity, qui cet été déclarait : "le marché du résidentiel en France subit un léger recul (- 5% au premier trimestre 2018) sous l'effet de la suppression des mesures d'incitation en zones non-tendues, de la politique du gouvernement vis-à-vis du logement social et de prix de vente qui progressent plus vite que le pouvoir d'achat des clients".

Et M. Dinin d'ajouter, toujours en juillet : "le marché du logement est donc en phase de ralentissement et la loi ELAN, en cours de discussion au Parlement, malgré d'indéniables améliorations, ne produira pas le " choc d'offre " annoncé ; ce contexte, ainsi que la proximité des élections municipales de 2020, laissent augurer d'une année 2019 moins bien orientée".

Plus que les projections à horizon 2018, qui jouissent d'une bonne visibilité, les investisseurs s'interrogent donc sur les années suivantes : si le cycle se retourne, ne faudrait-il pas réviser les anticipations en conséquence ? Sachant que pour l'heure, le consensus table sur une hausse du bénéfice par action Kaufman & Broad de 6% entre 2018 et 2019, et de 11,2% dans le cas de Nexity.

Prudence : en dépit du fort impact du nouveau cadre réglementaire sur le marché du logement, les promoteurs disposent malgré tout de relais de croissance. D'une part, l'immobilier d'entreprise, activité de diversification, connaît actuellement une tendance porteuse qui permet d'atténuer, fut-ce partiellement, l'orientation difficile du segment résidentiel.

Autre élément de soutien : la diversification engagée, à des degrés divers par les deux groupes, du côté des résidences pour seniors avec services, lui aussi en forte croissance. Nexity a d'ailleurs pris cette année le contrôle du leader français, Ægide-Domitys.

A suivre sur l'agenda de Nexity : le point d'activité du 3e trimestre, attendu au soir du 30 octobre prochain.

EG






Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.