Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Carrefour: une séance à marquer d'une pierre noire

(CercleFinance.com) - Carrefour souffre au lendemain de la publication de comptes annuels en net repli.
Le géant de la distribution abandonne 5,5% vers 17h15, soit la plus mauvaise performance du CAC 40, mais tend à réduire ses pertes depuis la fin de la matinée.

Le géant français de la distribution a fait état hier après séance d'une perte nette part du groupe de 531 millions d'euros, à comparer à un bénéfice de 746 millions à fin 2016, en raison d'une charge exceptionnelle de 1,3 milliard. Cette charge comptable de dépréciation d'une partie du goodwill de l'Italie ainsi que des dépréciations d'actifs liés au parc des magasins ex-DIA a donc donné lieu à un exercice déficitaire. Sur une base ajustée, le bénéfice net s'établit néanmoins à 773 millions d'euros, soit un recul de 25%.

L'Ebitda est pour sa part ressorti à 3,64 milliards d'euros, en diminution de 8,1% et de 6,4% à changes courants. Comme attendu, le bénéfice opérationnel courant a lui aussi notablement baissé, de 14,7% à changes courants et de 17,2% à devises constantes à grosso modo 2 milliards d'euros.

Carrefour a imputé cette mauvaise performance à une forte pression concurrentielle, en particulier en France ; à une hausse des coûts de distribution dans les principaux marchés du Groupe ; à des amortissements en augmentation à la suite la politique passée de fort investissement ; ainsi qu'à une conjoncture plus délicate en Argentine.

Enfin, en termes d'activité, le chiffre d'affaires s'est inscrit en hausse de 2,7% à changes constants et de 3% à changes courants à 88,24 milliards d'euros.

"Les résultats 2017 que nous présentons aujourd'hui démontrent la nécessité de mettre en oeuvre sans délai le plan de transformation de Carrefour", a commenté son nouveau PDG Alexandre Bompard. Dévoilé le mois dernier, ledit plan, qui court jusqu'en 2022, vise à investir dans la croissance et à améliorer rapidement la compétitivité-prix.

Des mesures à plus court terme ont en outre déjà été engagées, avec notamment l'objectif de réduction des coûts de 2 milliards d'euros, ce dès 2020 en année pleine.

S'agissant de l'exercice en cours, Carrefour a fait savoir que ses résultats resteront sensibles à l'évolution des taux de change, en particulier le real brésilien.

Parmi les brokers ayant réagi à cette publication, Bryan Garnier a légèrement abaissé son objectif de cours de 24 à 23 euros et réduit de 6% en moyenne ses estimations de BPA. L'intermédiaire continue toutefois de recommander l'achat du titre et a indiqué " acheter à la fois la série de mesures de réductions de coûts et son orchestrateur Alexandre Bompard ", dont la méthode le séduit jusqu'à présent.

L'ancien patron de la Fnac, qu'il est parvenu à redresser, devra une nouvelle fois se surpasser à la tête d'une véritable institution française.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.