Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: attentisme relatif des cambistes avant la BCE

(CercleFinance.com) - A mi-séance ce jeudi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne demeurait relativement ferme face au dollar, après la Fed, mais avant la BCE (et la Banque du Japon demain).
Reste que l'attentisme domine. Ce midi, l'euro grappillait 0,27% à 1,1825 dollar, tout en restant neutre contre le yen et le franc suisse et en se tassant de 0,20% contre le sterling.

Hier soir, la Réserve fédérale américaine a, comme le marché l'anticipait très largement, relevé ses taux courts d'un quart de point pour la deuxième fois de l'année, en les portant à 1,75-2%.

Parallèlement, la banque centrale a marginalement ajusté ses prévisions de croissance du PIB (de 2,7 à 2,8% cette année, et toujours 2,4% en 2019 puis 2% en 2020), écrêté celles de chômage (- 0,2 point pour 2018 à 3,6%, - 0,1 point pour 2019 à 3,5%), et relevé celles d'inflation (en données PCE) : + 0,2 point pour 2018 à 2,1%, + 0,1 point pour 2019 à 2,1% également. Ce qui signale une confiance légèrement renforcée en la conjoncture américaine.

Et le reste ? Pas de doute pour Aurel BGC, la tonalité de la Fed, qu'il s'agisse du communiqué ponctuant le FOMC comme de l'intervention de Jerome Powell, est "faucon". "Les taux directeurs seront ajustés en fonction de la réaction de l'économie à leur hausse passée et la concrétisation ou non de tensions inflationnistes", commentent les spécialistes parisiens. Désormais, les "dots charts" reflétant les anticipations collectives des membres du FOMC présagent de deux nouveaux "tours de vis" en 2018, contre un précédemment. Ce qui, au total, les porterait à quatre cette année après trois en 2017.

"En 2019, trois hausses des taux sont attendues. A partir de l'année prochaine, chaque réunion du FOMC sera suivie d'une conférence de presse, permettant à la banque centrale plus de flexibilité dans son rythme de remontée des taux directeurs", soulignent-ils encore.

Ce sera tout à l'heure au tour de la BCE de se livrer à ce même exercice. "Pas de changement prévu pour les taux mais c'est bel et bien le rythme des rachats d'actifs qui sera très suivi", commentent les analystes de Saxo Banque. Dans un contexte où l'indice des prix à la consommation remonte également en Europe.

"Le calendrier d'extinction du programme du QE est le grand sujet qui passionne les investisseurs depuis des mois. Mario Draghi est attendu au tournant", ajoute un autre spécialiste.

Puis la Banque du Japon sera attendue au tournant demain.

EG


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.