Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: en attendant l'inflation américaine

(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne restait neutre face à sa contrepartie américaine (+ 0,02% à 1,2352 dollar) avant des nouvelles, dans l'après-midi, de l'inflation aux Etats-Unis.
En revanche, l'euro se tasse de 0,31% à 132,721 yens, devise refuge en Asie, et de 0,10% à 1,1540 franc suisse, tout en grappillant 0,15% contre le sterling à 0,8906.

L'attention des cambistes est focalisée sur l'inflation alors que tout à l'heure aux Etats-Unis, ils prendront connaissance de l'indice des prix à la consommation pour le mois de janvier. Le consensus l'attend en hausse de 1,9% sur un an, après 2,1% en décembre. En données centrales ("core"), un taux de 1,7% est attendu, après 1,8%.

Rappelons que les marchés financiers américains ont été déstabilisés, voilà une dizaine de jours, par l'annonce d'une hausse de 2,9% du salaire horaire en janvier, la plus forte depuis 2009. Ce qui laissait potentiellement entrevoir la perspective d'une reprise de l'inflation, toujours relativement basse malgré un cycle économique en phase haute et un taux de chômage retombé à environ 4%.

Mais c'est là une hypothèse que les analystes de Saxo Banque envisagent avec prudence : "on a constaté un fort bond en l'espace de trois mois du point mort d'inflation à 5 ans qui a grimpé de 1,8% à 2,1%. Mais, dans le même temps, les attentes d'inflation mesurées par l'Université du Michigan n'ont guère bougé. Ce décalage incite à être prudent à l'égard des inquiétudes soudaines liées à une résurgence de l'inflation", indiquent-ils.

C'est aussi l'avis des économistes de la banque canadienne Desjardins : "Lorsque l'on y jette un second regard, la hausse des salaires en janvier n'est pas si marquée. La tendance à la hausse devrait se poursuivre en lien avec l'amélioration du marché du travail, mais les marchés, comme la Réserve fédérale, devront se montrer prudents avant de réagir aux sursauts mensuels qui peuvent embrouiller le véritable portrait."

Et Saxo Banque de conclure : certes, "l'inflation est un peu de retour dans les pays du G7. La moyenne est à 1,7%, mais c'est légèrement plus bas qu'en février 2017 (1,8% à l'époque). Par conséquent, l'inflation ne devrait pas vraiment être un facteur d'inquiétude pour les marchés."

Du côté américain, les ventes au détail de janvier seront également suivies de près cet après-midi.

Sur l'agenda statistique de la matinée, on a appris que l'indice des prix à la consommation avait augmenté de 1,6% sur un an, au mois de janvier, en Allemagne. Comme prévu et comme en décembre.

Le PIB de l'Allemagne comme celui de la zone euro ont ont augmenté de 0,6% entre le 3e et le 4e trimestre, des chiffres là encore conformes aux attentes. Et la production industrielle de l'Eurozone est ressortie en hausse séquentielle de 0,4% en décembre, soit + 5,2% sur un an.

EG


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.