Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: repli sans volumes, W-Street enfin en bout de course?

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (-0,5 à 4.
899,5) s'accroche finalement aux 4.900 après un petit "faux" pas en direction de 4.890, vite rattrapé.
Le CAC40 aura donc stagné durant 90% du temps en 4.900 et 4.910 ce jeudi, dans des volumes toujours aussi anémiques de 2,45MdsE vers 17h29 et 3,3MdsE à 17h35.

Le pullback des indices européens (-0,45% à 3.308 sur l'E-Stoxx50) ne saurait être attribué aux chiffres du jour aux USA: hausse modeste de +5.000 nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage (à 239.000 contre 234 000 la semaine précédente) et grosse -bonne- surprise avec l'indice "Philly Fed" qui explose de pratiquement +20Pts à 43,3, son plus haut niveau depuis janvier 1984 !

Les mises en chantier de logements ont diminué de 2,6% en données CVS le mois dernier aux Etats-Unis, à 1.246.000 en rythme annualisé, mais ce score est plus élevé que ne le prévoyait le consensus.

Ce qui semble plomber cette fin de journée, c'est le "pullback" de Wall Street (-0,1% à -0,3%) après que les 4 principaux indices US aient inscrit d'entrée de jeu de nouveaux records historiques, un 8ème consécutif pour le Nasdaq -une grande première historique-, à 5.835, un 6ème pour le Dow Jones à 20.640 (c'est également du jamais vu) et le "S&P" culminait à 2.351 avant de fléchir ce soir vers 2.345.

'Les flux d'investissements continuent d'affluer et les marchés américains ne montrent, étonnement, aucun signe d'essoufflement. Reste à savoir désormais si le CAC 40 parviendra à s'affranchir des 4.920 points pour enfin partir à l'assaut des 5.000 points', s'interrogent les équipes de Saxo Banque.
Du côté des changes, l'euro refait surface et engrange 0,6 face au dollar à 1,0670, tandis que le baril de WTI lâche 0,5% à 52,8$ sur le NYMEX.

A 17H35, Capgemini (+3%) occupait plus que jamais la tête de l'indice phare (loin devant Nokia et Legrand à +0,9% puis LVMH et Sanofi à +0,5%) après la publication de comptes annuels marqués par une progression de 16% du résultat normalisé par action à 5,62 euros et par une hausse de 14% de la marge opérationnelle à 1,44 milliard, en sus de prévisions encourageantes.

A l'autre bout du palmarès, le titre Schneider Electric lâchait de son côté 4,2%, pénalisé par des objectifs 2017 prudents. Le groupe a lui aussi publié ses comptes annuels ce matin, lesquels ont notamment révélé un bénéfice net en hausse de 24% à 1,75 milliard, alors que le bénéfice net ajusté est ressorti stable à 2,12 milliards.

Sur le SBF 120, Air France-KLM bondit de +12,6% vers 6,2E: transporteur franco-néerlandais a vu son résultat net part du groupe multiplié par 6,7 et son bénéfice d'exploitation grimper de 34,5%.

Le groupe TF1 (+6%) est quant à lui entouré grâce à des projections solides, avec un taux de marge opérationnelle courante à 2 chiffres en 2019, et une croissance des activités hors publicité des 5 chaînes gratuites qui devraient représenter au moins un tiers du chiffre d'affaires consolidé en 2019.
Enfin, Sequana dévisse de -20,6% vers 1,46E, au plus bas du jour, après s'être placé sous la protection du Tribunal de commerce de Nanterre après une condamnation à 138MdsE au profit de BAT qui la condamne au défaut de paiement (la capitalisation de Sequana étant par ailleurs inférieure à 100MnsE !).



Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.