Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: aucune réaction après les statistiques US.

(CercleFinance.com) - Le CAC40 recule inexorablement de -0,4%, plus rien ne bouge depuis 10H ce matin.


Aucune réaction des marchés après la publication d'une hausse de +5.000 nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage (contre 234 000 la semaine précédente).

La surprise provient de l'indice "Philly Fed" qui explose de pratiquement +20% à 43,3, son plus haut niveau depuis janvier 1984 !

Mais c'est comme s'il ne s'était rien passé, comme si le marché jouait le "fait accompli" alors que ce n'est pas le cas.

Le bémol vient des mises en chantier de logements qui ont diminué de 2,6% en données CVS le mois dernier aux Etats-Unis, à 1.246.000 en rythme annualisé, après 1.279.000 en décembre.

Wall Street est anticipé quasi inchangé à légèrement en repli.

'Les flux d'investissements continuent d'affluer et les marchés américains ne montrent, étonnement, aucun signe d'essoufflement. Reste à savoir désormais si le CAC 40 parviendra à s'affranchir des 4.920 points pour enfin partir à l'assaut des 5.000 points', s'interrogent les équipes de Saxo Banque.

Du côté des changes, l'euro engrange 0,4% face au dollar à 1,0641, tandis que le baril de Brent avance d'un peu moins de 0,3% juste en dessous des 56 dollars.

Enfin, concernant les valeurs, Capgemini (+2,3%) occupe toujours la tête de l'indice phare après la publication de comptes annuels marqués par une progression de 16% du résultat normalisé par action à 5,62 euros et par une hausse de 14% de la marge opérationnelle à 1,44 milliard, en sus de prévisions encourageantes.

A l'autre bout du palmarès, le titre Schneider Electric lâche de son côté 4,5%, pénalisé par des objectifs 2017 prudents. Le groupe a lui aussi publié ses comptes annuels ce matin, lesquels ont notamment révélé un bénéfice net en hausse de 24% à 1,75 milliard, alors que le bénéfice net ajusté est ressorti stable à 2,12 milliards.

Sur le SBF 120, Air France-KLM bondit de +10% vers 6E: le transporteur franco-néerlandais a vu son résultat net part du groupe multiplié par 6,7 et son bénéfice d'exploitation grimper de 34,5%.

Le groupe TF1 (+3,5%) est quant à lui entouré grâce à des projections solides, avec un taux de marge opérationnelle courante à 2 chiffres en 2019, et une croissance des activités hors publicité des 5 chaînes gratuites qui devraient représenter au moins un tiers du chiffre d'affaires consolidé en 2019.

Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.