Accueil > Dossier

Virbac: gagne +13% après les semestriels

Une publication bien accueillie



En tête des valeurs du compartiment B d'Euronext Paris, l'action Virbac (+ 13%) profitait des comptes semestriels rassurants publiés hier. Rappelons que ce fut également le cas lors de la publication des ventes du 2e trimestre, mi-juillet. De quoi redonner de l'élan au laboratoire vétérinaire, dont l'action fut étrillée en Bourse des trimestres durant, en raison notamment des difficultés rencontrées aux Etats-Unis. Mais la situation paraît s'améliorer.

Qu'il s'agisse des problèmes de son site industriel de Saint-Louis ou de ceux des antiparasitaires Sentinel, le groupe a accumulé les déconvenues ces dernières années. Rappelons d'ailleurs que l'action Virbac avait culminé, au printemps 2015, dans la zone des 250 euros, avant de tutoyer les 100 euros, pour la dernière juste avant les comptes semestriels publiés le 17 juillet dernier. Bref, le titre revient de loin.

Mais désormais, les ventes du groupe aux Etats-Unis se contractent de moins en moins : à changes constants, - 19,7% au 1er trimestre, mais seulement - 4,1% sur le semestre, ce qui signale une nette amélioration entre avril et juin. Et globalement, la croissance organique du groupe accélère : + 3,3% au T1, puis + 4,3% au T2. C'est ce qui avait provoqué un premier rebond du groupe au creux de l'été.

Virbac a publié hier soir les comptes semestriels correspondants, qui profitent de l'amélioration de la tendance des ventes, du moins en ce qui concerne le résultat opérationnel courant ajusté : + 10,9% à 45,2 millions, ce qui porte la marge de 9,3 à 10,5%. De plus, la direction a relevé sa projection de marge pour 2018, désormais attendue (hors devises) en hausse d'un point de pourcentage par rapport à 2017, et non plus de 50 points de base.

Autre point clé : le bilan. Certes, le ratio de dette nette (487,1 millions d'euros) sur EBITDA reste élevé (4,4 fois), mais il devrait baisser de 30 millions d'euros sur l'année, à changes constants. De plus, le groupe a parallèlement "détendu" ses covenants financiers, et est donc "dans les clous."

D'ailleurs, le bureau d'études Oddo BHF est revenu à l'achat sur le dossier Virbac ce matin, en relevant d'abord un résultat opérationnel courant ajusté supérieur aux attentes, même si le bénéfice net a été impacté par des charges fiscales, de changes notamment. L'amélioration de la situation se fait sentir aux Etats-Unis.

"Virbac fait partie de ces sociétés qui ont accumulé de nombreuses difficultés depuis plusieurs années, et à l'occasion de leur publication semestrielle présentent des éléments d'inflexion", conclut Oddo BHF, qui relève son objectif de cours de 120 à 147 euros.

A suivre sur l'agenda du groupe : le chiffre d'affaires du 3e trimestre, au soir du 11 octobre prochain.

EG
 

lexique

 
 
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.