Accueil > Cercle privé

Misincu: l'hymne au Cap Corse

(CercleFinance.com) - Misincu est un paradis sauvage. Embrassé par une nature dominante, presqu'envoûtante. Celle de la presqu'île du Cap Corse et ses côtes somptueuses pointant vers le continent.

Un territoire au patrimoine exceptionnel où villages centenaires, villas et palais du XIXème surplombent la mer et ses villages de pêcheurs. Sur la côte orientale, Porticiollo, Marine de Cagnano, est le petit port et la plage d'une des plus belles vallées qui descendent des montagnes de la Serra vers la mer.

Le maquis n'est pas loin sur les pentes parfumées d'une île où fleurissent l'oranger, le myrte et le cédrat. Sur les rivages, un bleu éblouissant et un hôtel culte transformé en trésor caché, signature cinq étoiles luxe unique du Cap Corse.

A l'origine de Misincu Deux hommes amoureux du Cap Corse. Le premier Sylvain Giudicelli, l'enfant du pays. Elevé entre les villages de Cagnano, Meria et Barratteli, ce corse-là porte l'héritage familial avec fierté.

Celui de son grand-père et arrière-grand-père partis à Puerto Rico sans un sou, faire carrière dans le commerce, la fabrication de cigares et la production de café pour l'un, monter la SHRM, Société Hôtelière et Restauration Maritime et la banque du Crédit universel, pour l'autre.

Se souvenant des années folles et des péripéties du Caribou, il tombe sous le charme du lieu alors programmé à l'abandon.

Avec son complice Reza Zographos, marchand de biens et promoteur immobilier du sud de la France et ami, les deux hommes parient sur la renaissance du lieu. " Comme une évidence, racontent-ils. Avec l'envie de ressusciter un mythe dans sa plus belle authenticité, l'ensemble saupoudré d'un confort luxe, l'esprit inspiré par un vent de liberté. " “ Deux hommes amoureux du Cap Corse. ”

La Maison

Misincu ouvre sur une bâtisse principale de 32 chambres réalisée intégralement par des entreprises et artisans locaux et pensée en clin d'oeil aux maisons d'américains. Le marbre blanc de Sardaigne couvre ici le sol du lobby comme un livre ouvert, et par les nombreuses arcades, symbole de l'architecture et du passé génois de l'île de beauté.

Evocation des expéditions lointaines des capcorsins, les troncs d'arbres du voyageur comme les palmiers font l'empreinte exotique, la marque d'une maison de voyage et de caractère. Dans les étages, les chambres ont toutes vue sur mer.

Du parquet en chêne vintage blanchi aux grands fauteuils en rotin, des sculptures en bois ou bronze aux lustres en osier tamisant les lumières, le tempo est doux et relaxé.

Dans les salles de bain marbrées de rouge brique, parées de verre fumé et bronze, flottent de grandes vasques minérales, une douche à l'italienne et une baignoire pour certaines suites. La piscine, face au bar de l'hôtel a le même esprit de quiétude. Un cadre minéral, quelques transats et coussins géants et une carte de cocktails à commande

Le service sur mesure

A Misincu, chaque séjour en villa s'accompagne désormais d'une carte illimitée de services : chef personnel, séances de cooking-live, massage et soins du visage en chambre, dîner privé, ... L'idée d'un voyage personnalisé qu'une conciergerie privée rend désormais possible. Bienvenus à Misincu, les enfants disposent d'une carte d'activités dédiée. A eux : les chasses aux trésors, une version du jeu Kohlanta juniors, des initiations à la pêche et une panoplie de sports adaptée

La cuisine

Fière de son terroir, de ses racines, de ses cultures, Misincu dédie ses deux restaurants à la cuisine corse authentique. Un parti-pris locavore et l'esprit nustrale comme philosophie.

Le Chef Clémnet Collet

initiation de Clément Collet, passe par Vonnas, dans l'Ain. En plein coeur de la Bresse, le chef Georges Blanc lui enseigne les grands classiques de la cuisine gastronomique.

Après quelques séjours dans les cuisines de l'Eden Rock à Saint-Barth, à la Réserve de Beaulieu, au Kilimandjaro de Courchevel puis au Connaught de Londres chez Hélène Darroze, il rejoint La Villa Calvi. Installé dans le petit village de Nonza, son premier restaurant, Boccafine, s'ouvre quelques mois plus tard au-dessus d'un bar de village. Là où l'on vit, et où l'on chante à l'apéro en jouant à la belote.

L'ambiance est rustique, la cuisine semi-gastronomique, les produits locaux et les ingrédients corses à toutes les tables. La rencontre avec Sylvain Giudicelli, l'enfant du pays, ouvre aujourd'hui de nouvelles perspectives. Séduit par le projet Misincu, le chef prône une cuisine de saison, respectueuse de ses artisans et de ses influences

Criques cachées et endroits déserts, là où la couleur turquoise des lagons fait se croire au bout du monde

INFOS PRATIQUES
Hôtel Misincu, Lieu Dit Misincu - Porticolo 20228 Cagnano
COMMENT S'Y RENDRE :
Depuis l'aéroport de Bastia, transfert de 45 minutes proposé en voiture,
bateau ou hélicoptère.
DATES D'OUVERTURE :
du 31 mars au 4 novembre 2018
PRIX :
Chambres et Suites : entre 280 et 880 euros
Villas : entre 500 et 3500 euros
32 chambres et suites - 5 villas
boutique - hôtel et plage - dédiées aux produits corses

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.