Accueil > Analyse > Taux & Devises

Taux & devises

Taux: vague d'aversion au risque et série de mauvaises stats

(CercleFinance.com) - Le "sell-off" qui a frappé les places boursières européennes (-3% en moyenne, -3,45% pour le DAX30) a clairement alimenté des arbitrages en faveur d'actifs de type "risk-off".


Les rendements se détendent donc nettement sur nos OAT, de -4Pts vers -0,224%, sur les Bunds (-5Pts à -0,5500%) et dans une moindre mesure sur les Bonos espagnols avec -3,5Pts à 0,315%.
Très belle séance pour les BTP italiens avec -6,2Pts à 1,010% : un basculement sous le seuil psychologique et symbolique des 1%.

D'un point de vue "macro", les nouvelles en provenance d'Allemagne ne sont pas bonnes: selon la 1ère estimation CVS de Destatis, le PIB de l'Allemagne a plongé de 10,1% au deuxième trimestre 2020, surpassant la chute de 4,7% observée au premier trimestre 2009 dans le sillage de la crise financière.

C'était la journée des PIB et celui des Etats Unis ressort en chute de -32,9% en rythme annuel au deuxième trimestre 2020, selon la première estimation du Département du Commerce, là où les économistes anticipaient en moyenne une contraction de près de 35%.
Les T-Bonds américains voient leur rendement se détendre de -3,3Pts à 0,558% : on se rapproche des 0,5% sur le "10 ans" alors que la FED a promis des taux nuls jusqu'à ce que l'économie US retrouve un rythme de croissance normal.
La courbe des taux s'écrase sur les échéances courtes de 1 mois à 1 an (de 0,05% à 0,115%) et le "3 ans" affiche 2,5Pts de base de mieux à 0,14%.

La décroissance économique s'est donc accélérée aux USA au 2ème trimestre mais un petit peu moins que prévu par rapport au taux de -5% observé au T1, ce plongeon reflétant les mesures de confinement prises en mars et avril, puis partiellement levées en mai et juin, face à la pandémie de Covid-19.

Par ailleurs, l'indice de prix PCE ("panier de la ménagère") bascule vers un scénario de déflation: il a reculé de -1,9% au deuxième trimestre, à comparer à une hausse de 1,3% au premier trimestre.
Hors alimentation et énergie, ce taux est passé de +1,6% à -1,1% d'un trimestre sur l'autre.

Nouvelle déception sur le front de l'emploi US avec le chômage "hebdo": le Département américain du Travail annonce ce jeudi avoir dénombré 1.434.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, à comparer à 1.422.000 la semaine précédente (1.416.000 en estimation initiale).

Le rythme des inscriptions au chômage s'accélère et s'avère conforme aux anticipations de +1,45 million d'inscriptions.

La moyenne mobile sur quatre semaines a cette fois progressé, pour atteindre 1.368.500, en hausse de 6.500 en l'espace d'une semaine.

Chômage toujours mais en zone Euro: une petite dégradation vient stopper l'embellie du mois de mai puisque le taux global s'établi à 7,8%, en légère hausse par rapport à 7,7% enregistré en mai.
Dans l'UE, il s'inscrit à 7,1%, contre 7,0% le mois précédent, selon les chiffres publiés par Eurostat.

L'institut de statistique estime qu'en juin, 15,023 millions de personnes étaient au chômage dans l'UE, dont 12,685 millions dans la zone euro.
Par rapport à mai, le nombre de chômeurs a augmenté de 281.000 dans l'UE et de 203.000 dans la zone euro.

Les indices ESI du sentiment économique se redressent de 6,5 points à 82,3 dans l'Eurozone, ainsi que dans l'Union européenne, de 6,9 points à 81,8, recouvrant ainsi jusqu'à présent environ la moitié de leur chute record en mars et en avril.

Enfin, nouveau record absolu sur les Gilts britanniques qui ont affiché leur plus faible rémunération de tous les temps, à 0,075% et 0,081% en clôture contre 0,091% la veille.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.