Accueil > Analyse graphique

Analyse

Devises: le Dollar reperd 90% de son avance sur la semaine

(CercleFinance.com) - Le Dollar (-0,7% contre Euro à 1,0865) subit son plus lourd repli de l'année 2020, suite à la publication par l'institut Markit d'une chute surprise de l'ISM des "services" calculé, de 53,4 vers 49,4: outre le fait qu'il s'agit du plus mauvais score algébrique depuis fin 2013, le baromètre du secteur tertiaire se retrouve sous les "50", c'est à dire en territoire de contraction, au plus bas depuis octobre 2013.


C'était le plus mauvais chiffre de la semaine, et il est tombé au plus mauvais moment, c'est à dire à la veille du weekend.

Par ailleurs, le billet vert est également affecté par les déclarations de Larry Kudlow qui reconnait qu'il existe un "mouvement" vers les principaux actifs refuges, certainement inspirés par les incertitudes liées aux développements du coronavirus en Chine.

Il martèle que c'est d'abord un problème chinois et que les Etats Unis feront leur possible pour aider Pékin, que l'économie américaine sera peu impactée.
Mais les cambistes se montrent sceptiques quand ils apprennent dans le même temps que les ventes d'immobilier chutent de -80% en février et les ventes de voitures de -92%, ce qui est tout simplement du "jamais vu".
De mauvaise nouvelles conjoncturelles également en provenance du Japon où les indices avancés d'activité (PMI) concernant février 2020 sont très alarmants au Japon: l'indice "flash" PMI manufacturier publié par Markit/Jibun Bank décroche de 48,8 vers à 47,6 en données CVS (son plus bas niveau depuis fin 2012).

Pire encore, l'indice "flash" des "services" (baromètre de l'activité du secteur tertiaire) de Markit/Jibun s'effondre de 51 vers 46,7 en février, tombant à son pire niveau depuis près de six ans (avril 2014, juste après la précédente hausse de TVA),

La question de l'épidémie de Covid-19 inquiète beaucoup les autorités sanitaires en Corée du Sud : les compagnies aériennes locales se retrouvent en grande difficultés avec -75% de vols vers la Chine et -25% sur l'ensemble de la zone Asie.
L'hypothèse selon laquelle le "Covid-19" n'impactera pas plus l'économie en 2020 que le SRAS en 2003 et le H1N1 en 2009 apparaît de plus plus sujette à caution.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.