Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: se relance en force à la hausse à 48H des 4 sorcières

(CercleFinance.com) - Les "algos" sont de retour, et leur signature est très caractéristique, d'une "propreté" impeccable.

Le CAC40 qui plafonnait sous 5.100 jusqu'à l'heure du déjeuner a alors entamé une hausse funiculaire de +1,2% qui a porté l'indice jusque vers 5.150 au moment de la réouverture de Wall Street, mouvement linéaire qui s'est poursuivi avec la même régularité jusque vers 5.178, le CAC40 clôturant à 5.173, sur un gain de +1,573%.

Même scénario -typiquement algorithmique- sur l'ensemble des places européennes puisque l'Euro-Stoxx50 est passé de zéro à +1,5% et finit à 3.258.

Le mérite en reviendrait à Wall Street: sans direction dans les échanges de préouverture, les indices US se sont mis à progresser en fin de matinée (après publication des trimestriels de Morgan Stanley) et affichaient d'entrée de jeu plus de 1% de hausse en moyenne.

Puissance des "algos" oblige, la trajectoire haussière s'est confirmée au fil des heures et le Dow Jones (+1,5%) refranchit les 25.650 tandis que le Nasdaq se détache avec près de +2% hausse (Tesla prend +4,5% alors qu'un juge a validé l'accord entre la SEC et Elon Musk concernant le montant de l'amende et le renoncement à diriger le groupe)

Les indices actions américains sont également dopés par la publication de résultats enthousiasmants la part notamment de Morgan Stanley (+4,4%) et Goldman Sachs (+1,2), qui battent le consensus, grâce à des recettes de trading au-delà des attentes.

Côté chiffres, l'indice ZEW du sentiment économique allemand publié ce matin a largement déçu: il accuse un fort recul pour s'établir à -24,7 ce mois-ci, là où le consensus n'attendait qu'une baisse deux fois moins brutale, à -12,3. Les risques de tensions commerciales à l'échelle planétaire sont le plus souvent invoquées.

Petite consolation, la balance commerciale de la zone euro, corrigée des variations saisonnières, s'est établie à +16,6 milliards d'euros pour le mois d'août, contre +12,6 milliards en juillet, du fait d'exportations en hausse de 2,1% tandis que les importations sont restées stables.

Outre Atlantique, la production industrielle aux Etats-Unis a augmenté de +0,3% au mois de septembre (grâce notamment au secteur manufacturier et minier) mais le rythme annuel ralentit au 3ème trimestre, de +5,2% au "T2" à +3,3% cet été.

Le rapport mensuel "Jolt" fait état de 7,136 millions d'emplois à pourvoir disponibles début octobre, c'est un record mais c'est un phénomène récurrent début octobre, lorsque la distribution recrute pour les grands rendez-vous consuméristes de mi-novembre et début décembre.

C'est ce dernier chiffre qui soutient la vague d'achat qui éloigne enfin les indices US de la zone dangereuse (située sous les MM200).

Enfin, l'indice NAHB (fédération professionnelle des constructeurs de maisons individuelles) progresse à 68 contre 67 en septembre, alors que le consensus l'attendait stable.

Du coté des valeurs françaises, le secteur aéronautique a clairement "fait la différence": Safran (+4,1%) profite de l'option d'achat de NetJets sur 150 appareils de Textron Aviation, équipés du moteur Silvercrest (ex-SNECMA).

Dassault Systèmes figure également en tête du classement avec +4%, juste devant Airbus qui affiche également +4%.
Publicis avec +2,8% (48H avant que le groupe publie ses ventes du 3e trimestre (T3) 2018, Oddo BHF confirme son conseil 'neutre' sur l'action son objectif de cours de 61 euros).
Valéo gagne également plus de 3% et son concurrent Faurecia (+3,3%) annonce que son conseil d'administration a coopté Grégoire Olivier en qualité d'administrateur en remplacement de Carlos Tavares pour la durée du mandat de ce dernier restant à courir, soit jusqu'à l'assemblée générale ordinaire de 2019.

Sanofi indique que deux essais cliniques pivots de phase III, évaluant Dupixent (dupilumab) dans le traitement de la polypose nasosinusienne inadéquatement contrôlée de l'adulte ont atteint leurs critères d'évaluation primaires et secondaires.

Unibail-Rodamco-Westfield (+2%) fait part d'une promesse de vente portant sur la Tour Ariane de La Défense avec GIC, le fonds souverain de Singapour, pour un prix net de 464,9 millions d'euros représentant une prime par rapport aux dernières évaluations externes.

Crédit Agricole Assurances annonce la signature d'un accord avec Seguradoras Unidas, pour l'acquisition de 25% du capital de GNB Seguros. Sa participation passera ainsi de 50% à 75%, les 25% restants étant détenus par le groupe bancaire portugais Novo Banco.

Alors que Carrefour fera demain le point sur ses ventes du 3e trimestre (T3) 2018, Invest Securities redoute une "absence de dynamique" et confirme son conseil neutre sur la valeur. L'objectif est relevé de 14 à 15,4 euros, soit grosso modo le cours actuel du titre... mais le titre décroche de -2,2% et se retrouve lanterne rouge du CAC40.

Barclays Capital (BarCap) réitère sa recommandation "surpondérer" et son objectif de cours de 66 euros sur Total, malgré des ajustements mineurs de prévisions pour le groupe pétrolier au lendemain de la publication de son indicateur de marge.


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.