Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: reste positif, réagit peu aux chiffres de l'emploi US

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris reste en hausse de +0,4% (+0,3% avant publication du "NFP") et se maintient au-dessus des 5.
400 (à 5.406), soit un gain hebdomadaire de +1,6 à +1,7% (l'indice a teste 5.425 ce matin)

Grand rendez-vous de la journée et de la semaine, le chiffre mensuel de l'emploi américain est ressorti +228.000 en novembre, après +244.000 en octobre (chiffre révisé de +266.000) au lieu des +200.000 attendus.

Le coût de l'heure travaillée passe de 26,5$ à 26,55$ et la progression des salaires moyens s'établit à +2,5% (contre +2,3% en novembre).

Le taux de chômage est demeuré extrêmement bas, à inchangé à 4,1%, mais il n'est pas le reflet de la réalité sur le terrain, avec des dizaines de millions de sans emploi.

"Force est de constater que le chiffre final sera d'une importance marginale sur les cours et la politique monétaire américaine. En effet, le redressement de 25 points de base des taux de la Fed la semaine prochaine est déjà intégré par le marché", tempèrent cependant les équipes de Saxo Banque, selon lesquelles "le risque politique n'est pas complètement écarté des radars puisque la situation au Proche-Orient pourrait empirer rapidement si le peuple palestinien répond à l'appel du Hamas en faveur d'une nouvelle intifada".

"Une telle agitation politique surviendrait au pire moment de l'année pour le marché étant donné la prudence qu'on observe ces dernières séances de la part des opérateurs", ajoute le bureau d'études.

Outre les chiffres de l'emploi américain, le marché prendra connaissance cet après-midi de l'indice de confiance des consommateurs du Michigan pour le mois en cours et du chiffre des stocks de grossistes en octobre.

Pour l'heure, l'euro recule de 0,14% environ face au dollar à 1,177/$, alors que le baril de WTI se redresse de +1,5% à 62,5 dollars.

Enfin, sur le front microéconomique, les financières ont le vent en poupe, avec Société Générale, Crédit Agricole et BNP Paribas qui gagnent entre +3,7 et +3,8% et trustent les 3 premières places de l'indice vedette.

Douche glacée en revanche pour Erytech, qui s'effondre de plus de 28,5% en raison de résultats décevants d'une étude clinique de phase IIb portant sur son candidat-médicament Eryaspase (GRASPA).

Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.