Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: l'incertitude politique pèse sur la tendance

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York devrait s'inscrire en légère baisse mercredi en début de séance, le premier débat entre les deux candidats à l'élection présidentielle américaine n'ayant pas permis de lever l'incertitude sur l'issue du scrutin.


Une demi-heure avant l'ouverture, les "futures" sur les grands indices américains reculent en moyenne de 0,4%, annonçant un début de séance dans le rouge.

Le premier débat télévisé entre Donald Trump et Joe Biden a été marqué par des échanges houleux, qui n'ont permis à aucun des candidats de prendre un clair ascendant sur son rival.

"L'émission d'hier soir, jugée chaotique, n'a manifestement pas permis aux observateurs de se faire une opinion sur l'évolution de la campagne présidentielle, même si selon les premiers sondages Joe Biden est sorti vainqueur", analyse-t-on chez Kiplink Finance.

"A 36 jours des élections, les opérateurs ne savent pas sur qui miser, et surtout, qui soutenir", estime le gestionnaire d'actifs.

Une victoire du démocrate Joe Biden est souvent jugée moins porteuse pour les marchés d'actions américains du fait d'éventuelles hausses d'impôts sur les sociétés et de possibles changements réglementaires.

"Biden prévoit certes des hausses d'impôts, mais également un gigantesque plan de relance écologique qui pourrait soutenir de larges pans de l'économie américaine", tempère-t-on néanmoins du côté de LFDE.

Au-delà de la victoire de l'un ou l'autre des deux candidats, les investisseurs semblent surtout s'inquiéter de la perspective d'un scrutin serré, une hypothèse considérée comme un facteur de risque et donc de volatilité sur les places boursières.

Côté statistiques, les indicateurs plutôt rassurants publiés dans la matinée n'ont pas permis de raviver l'appétit pour le risque des investisseurs.

Pourtant, l'économie américaine s'est finalement contractée un peu moins que prévu au deuxième trimestre, d'après la troisième estimation du produit intérieur brut (PIB) rendue publique ce jeudi par le Département du Commerce.

La chute du PIB sur la période avril-juin ressort à 31,4% par rapport à la deuxième estimation de -31,7% qui avait été publiée en août. Le consensus s'attendait à une confirmation de ce dernier chiffre.

Sur le front de l'emploi, le secteur privé américain a créé 749.000 nouveaux postes en septembre, un chiffre supérieur aux attentes, selon l'enquête mensuelle publiée mercredi par ADP.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.