Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

WallStreet: biais baissier même si le Nasdaq teste les 10000

(CercleFinance.com) - Pas de 4ème séance de hausse consécutive de hausse pour le Dow Jones et le S&P500 mais mission accomplie pour le Nasdaq.


Wall Street en termine sur une note contrastée, mais en faisant la moyenne entre le S&P500 (-0,36%) et le Nasdaq (+0,15%, après 9.991 au plus haut) puis le Nasdaq-100 (+0,33%), cela donne le sentiment d'une journée qui "fige" grosso-modo les gains de la première quinzaine du mois de juin (les "technos" affichent leur 3ème meilleure clôture de l'histoire).

Si l'on considère le Dow Jones (-0,65% à 26.120) et le Russel-2000 (-1,8% à 1.426Pts), le tableau apparaît moins engageant... mais nous voici à 24H de la séance des "4 sorcières" et rien de très fâcheux ne semble pouvoir assombrir l'horizon.
Les enjeux sur les produits dérivés trimestriels et semestriels sont si énormes (avec des gains gigantesques à la clé pour les "bulls" après 38% à 50% de rebond depuis la mi-mars, voir plus de 100% sur certains titres) qu'il serait très surprenant que survienne une nouvelle correction comme jeudi dernier.
Toutes les ombres au tableau seront délibérément ignorées au cours des prochaines 24H, comme par exemple le risque d'une seconde vague de coronavirus dans les Etats américains les plus peuplés, comme le Texas, la Floride et la Californie, (des progressions de +25% de cas y sont recensés, de même en Arizona et au Nevada) ce qui pourrait entrainer de nouvelles mesures de confinement.

La Chine vient de remonter le niveau d'alerte national à l'avant dernier cran (le suivant, le confinement total): les écoles ont dû être fermées et Pékin impose déjà des restrictions sur les déplacement intérieurs avec désormais plus de 1.000 voles annulés par jour.

Les marchés avaient totalement occulté la veille l'annonce de la mort de vingt soldats indiens lors d'accrochages avec les forces chinoises dans la région de l'Himalaya.
Peut-être la remontée de +0,35% du Dollar sur le FOREX (vers 1,1220/E) traduit-il le début d'une petite vague d'inquiétude.
Mais Wall Street peut se rassurer avec Jerome Powell qui indique que de nouveaux stimulus fiscaux seraient bienvenus: "ce n'est pas le moment de se préoccuper du montant de la dette fédérale" (comprendre: la FED monétisera tout).
Répondant à une question d'une député du Congrès, le patron de la BCE confirme que des taux négatifs ne sont "pas appropriés" pour les Etats Unis.
Aucun indicateur de premier plan ne figurait à l'agenda aujourd'hui mais une indication tout de même sur la vigueur du secteur immobilier aux Etats Unis: les mises en chantier de logements ont augmenté de +4,3% en données corrigées des variations saisonnières (CVS) le mois dernier aux États-Unis, à 974.000 en rythme annualisé, après 934.000 en avril.

C'est toutefois une petite déception car les analystes espéraient, pour leur part, une hausse plus nette de cet indicateur, vers 1,1 million.

Le nombre de permis de construire, censé préfigurer les mises en chantier futures, a lui aussi augmenté, s'établissant à 1.220.000, après 1.066.000, ce qui correspond à une hausse de +14,4%. Cet indicateur est globalement en ligne avec les attentes.

Côté valeurs, le Nasdaq a été soutenu par NXP +3,1%, Lam Research +2,7%, Applied Materials +2,5%, Vertex +2,3%, Nvidia +1,9%...

A noter qu'Apple a inscrit un nouveau record absolu à 355,37$ avant d'en terminer quasi inchangé (-0,15%) à 351,6$: sa capitalisation a atteint un record absolu de 1.554Mds$ tandis que Microsoft se retrouve légèrement distancé avec 1.474Mds$, non loin cependant des 1.500Md$ en clôture le 10 juin.
Le S&P500 a été plombé par les pétrolières (hausse surprise des stocks) avec Diamondbak -7,6%, Occidental -6,1%, Valero -5,8%, Noble et Nal Oilwell -5,5%, Halliburton -4,2%...

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.