Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

WallStreet: une veille de '3 sorcières' devenue réjouissante

(CercleFinance.com) - Cette séance du 15 mai des "3 sorcières" se devait d'être une fête et les "sherpas" de Wall Street se sont surpassés: tous les indices US ont fini au plus haut, après 6 heures de progression parfaitement linéaire, d'une perfection purement algorithmique.


Le Dow Jones ayant repris +840Pts d'une seule envolée (+3,6% en ligne droite, +1,6% au final), le Nasdaq composite +240Pts, entre 8.705 et 8.945 (+0,9%).

L'avant séance avait été ponctuée par les chiffres du chômage hebdomadaire : ils n'expliquent en rien le rallye du jour car ils sont ressorts pires, bien pires, que prévus.
Le Département américain du Travail annonce ce jeudi avoir dénombré 2.981.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, à comparer à 3.176.000 la semaine précédente (3.169.000 en estimation initiale).
C'est supérieur de +20% à ce qui était attendu, le consensus visant plutôt 2,5 millions d'inscriptions.
Ce chiffre porte le nombre de nouveaux chômeurs depuis le début de la crise à plus de 35 millions de personnes, ce qui correspond à au moins 20% de la population active américaine.


Bien qu'il puisse sembler absurde qu'en l'absence de toute information propre à rassurer ou à réjouir Wall Street les indices US finissent en hausse de +1,5% quand quelques heures plus tôt, leurs homologues européens s'effondraient de -3%, il y a une logique.

Les gérants américains sont venus se refaire du "cash" sur les places européennes (en vendant agressivement les actions libellés en Euro) pour soutenir les indices US, car ce vendredi, c'est la séance des "3 sorcières" et beaucoup d'opérateurs qui ont beaucoup misé sur l'effet positif des liquidités de la FED -et qui sont donc "bull" depuis 1 mois, ont tout intérêt à ce que Wall Street finisse le plus haut possible ce vendredi 15 mai.


Le mot d'ordre était de préserver les 23.000 sur le Dow Jones et les 2.800 sur le S&P500 et cette opération sauvetage a été exécutée avec Maestria.
Les gagnants du jour sont les bancaires avec Capital One +9,6%, SBV Financial +8,4%, AMEX +7,4%, Wells Fargo +6,8%, US Bancorp +5,6%, JP-Morgan +4,2% Bank Of America +4%, Citigroup +3,4%... et les banques régionales gagnent +3,3% en moyenne

Le Nasdaq a été soutenu par Applied Materials +5,7%, Marriott +5,3%, Micron +5,1%, AMD et Cisco +4,5%, Nvidia +3,2%, Intel et Comcast +2,2%


Parmi les rares replis du jour, quelques pétrolières comme Chesapeake -9,8%, Range Resource -5,8%, Apache -3,5%, Technip-FMC -3,3%... malgré un baril qui a flambé de +9,5% vers 27,7$ : à 48H du basculement sur l'échéance juillet, les opérateur ne redoutent plus la répétition du scénario du 20 avril dernier, avec des acheteurs incapables de prendre livraison du "physique" et devant payer une fortune pour chaque baril acheté (à terme) à des intermédiaires capables de le stocker.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.