Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: un changement dans la psychologie du marché?

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York devrait repartir à la hausse jeudi à l'ouverture en dépit des chiffres catastrophiques des demandes d'allocations chômage qui viennent d'être dévoilés par le Département du Travail.


Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats futurs sur les grands indices américains progressent d'environ 0,6%, annonçant un début de séance en légère progression.

Un rebond timide devrait donc s'amorcer ce matin, alors que les marchés américains ont signé mercredi leur pire entame de trimestre de l'histoire, avec une chute de près de 4,5%.

"Il y a fort à parier que la chute de 4,4% de l'indice S&P 500 hier soir aura laissé des traces dans l'esprit des investisseurs (et des stratégistes), mais un changement subtil semble toutefois s'être opéré dans la psychologie du marché", décrypte Jefferies.

"Pour la première fois, les marchés d'actions américains ont évolué en fonction de l'actualité ayant trait au Covid-19, et non en fonction des indicateurs de risque", fait valoir le broker américain.

Un élément qui peut sembler encourageant au moment où la situation semble légèrement s'améliorer en Europe, avec notamment quelques motifs d'espoir qui apparaissent en Italie.

Côté statistiques, le Département américain du Travail a annoncé ce matin avoir dénombré plus de 6,6 millions de nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, à comparer à 3,3 millions la semaine précédente.

C'est près du double que ce qui était attendu, puisque le consensus visait plutôt 3,5 millions d'inscriptions.

"Il faut toutefois nuancer ce chiffre qui intègre beaucoup de chômage technique qui sera annulé en cas de reprise prochaine", tempère un gérant parisien.

Autre facteur de soutien, le redressement des prix du pétrole, qui voit le baril de brut léger américain s'adjuger près de 10% à 22,3 dollars.

"Face à l'effondrement de la demande et à l'offre abondante de pétrole, Vladimir Poutine a appelé (...) les pays producteurs et consommateurs à trouver une solution à laquelle le président Trump se dit prêt à prendre part", expliquent les équipes d'Invest Securities.

Les investisseurs semblent également placer beaucoup d'espoirs dans la mise en place par Washington - au cours des prochaines semaines - d'un nouveau plan de soutien à l'activité, de l'ordre de 2.000 milliards de dollars, qui viserait cette fois le secteur des infrastructures.

Une perspective séduisante quand on connaît le poids que représentent aux Etats-Unis la construction et le logement, deux marchés totalement à l'arrêt aujourd'hui.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.