Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: stagnation après de nouveaux indicateurs

(CercleFinance.com) - Cela fait maintenant 7 heures et demi que la stagnation du CAC40 se perpétue, et rien ne vient.
Le CAC40 reste figé au contact des 5.700, à 0,1% près : le score est légèrement négatif à près d'une heure de la clôture, mais tout peux changer d'ici 17H35, si Wall Street efface ses -0,3 à -0,4% de consolidation initiale.

De nouveaux chiffres viennent de tomber aux Etats Unis mais c'est comme si rien ne s'était passé: le barometre mensuel du moral des constructeurs de maisons aux Etats Unis fait un bond inattendu de +3Pts vers 71 (contre 68 anticipé) et retrouve ses plus hauts absolus.

Les stocks des entreprises américaines (chiffre mineur) sont restés stables en août, selon le Département du Commerce après une hausse de +0,3% en juillet (le consensus tablait sur +0,2%).

Les chiffres de la consommation n'ont pas davantage ému les marchés: les ventes de détail se sont contractées de -0,3% en septembre aux Etats Unis, aux antipodes de l'anticipation de +0,3% mais c'est largement causé par la chute de -1% des ventes de véhicules en septembre (grève d'1 mois chez General Motors).

La vraie surprise provient de la forte révision à la hausse des ventes du moins d'août, de +0,4% à +0,6%, ce qui en revanche est difficilement explicable.

Deux autres données statistiques ont été publiées ce matin, sans aucun impact sur la tendance: tout d'abord, les prix à la consommation au Royaume Uni ont augmenté à un rythme annuel de 1,7% au mois de septembre, un taux stable par rapport à celui affiché le mois précédent, selon l'office national de statistiques.

En incluant les coûts de logement des occupants, le taux d'inflation annuel s'est aussi maintenu à 1,7%, avec des pressions à la baisse des prix du carburant, des voitures de seconde main, ainsi que de l'électricité, du gaz et d'autres carburants.

Ensuite, le taux d'inflation annuel de la zone euro, qui s'est établi à 0,8% en septembre 2019, contre 1,0% en août (et 0,9% en estimation rapide), et celui de l'Union européenne s'est établi à 1,2% en septembre, contre 1,4% en août, d'après Eurostat.

Du côté des changes, l'euro s'affiche à 1,105 dollar, stable, la Livre Sterling recule de -0,5% alors que Michel Barnier douche les espoirs d'un accord sur le Brexit en précisant qu'il reste encore de nombreux points à négocier (d'ici ce weekend).

Il avait émis le même avis la veille... qui n'avait absolument pas été entendu par les marchés, lesquels se fiaient à des "rumeurs" d'un accord imminent et qui n'étaient pas réellement fondées (c'est pourtant ce à quoi le marché a voulu croire).

Le WTI se redresse légèrement de +0,6% à 53$ sur le NYMEX après une forte décrue de -2% la veille.

Du côté des valeurs, Carrefour a annoncé la finalisation de la cession de la totalité du capital de Cargo Property Assets à Argan, et a donc reçu une rémunération équivalente à 288 millions d'euros, composée à hauteur de 80% de numéraire et 20% de titres Argan.

Crédit Agricole gage +2,2%, BNP-Paribas poursuit sa hausse (+1,2%). Casino rechute de -2,5% après cession d'une trentaine de points de vente. Ces cessions sont valorisés 465 millions d'euros, dont 327 millions d'ores et déjà perçus.

Ipsen fait part de la signature d'un accord de licence exclusif mondial avec Blueprint Medicines pour développer et commercialiser de BLU-782, médicament candidat dans la fibrodysplasie ossifiante progressive.

Enfin, du côté des groupes ayant publié leurs résultats trimestriels, on notera que Pierre & Vacances, Vilmorin et GL Events connaissent des évolutions contrastées.

Saint-Gobain annonce qu'il vient de finaliser l'acquisition de 100% de la division mortiers du groupe Celima, leader au Pérou sur le marché des colles à carrelage, qui opère trois usines à Lima, Arequipa et Trujillo.

Portzamparc reste d'avis de conserver l'action Altran en dépit de l'avis favorable que l'Autorité des marchés financiers vient de rendre sur l'OPA de Capgemini, qui démarre ce jour. L'objectif de cours est de 15,1 euros.

Credit suisse a entamé le suivi de l'action de l'énergéticien français Engie avec une position "neutre" et un objectif de cours de 15,3 euros.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.