Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

WallStreet: l'hypothèque Trump s'étiole, l'optimisme revient

(CercleFinance.com) - Les indices américains ont mené une ascension funiculaire durant toute la séance pour en terminer logiquement au plus haut: le S&P500 et le Dow jones prennent +0,6%, le Nasdaq +1,05% qui refranchit les 8.
000Pts.
Ressortis du rouge peu après l'ouverture, les actions américaines sont repassées dans le vert dès 16H et n'ont cessé de progresser le long d'une diagonale algorithmique parfaitement régulière: du bel ouvrage.

Wall Street a complètement ignoré le communiqué de la FED qui accroît ses injections quotidiennes sous forme de "repo", de 75 à 100Mds$ (rappel, les injections en théorie ne se cumulent, c'est du prêté-rendu, $ pour $... mais personne n'en détient la preuve formelle, sauf la FED).

Les opérateurs se reprennent à espérer un accord sino-américain, Donald Trump ayant affirmé que cela pourrait survenir "plus tôt qu'on le pense".

Un seul chiffre était inscrit au calendrier: les ventes de logements neufs ont rebondi (+7,1%) et bien plus fortement qu'attendu en août, au-delà des 713.000 en rythme annuel.

Enfin, l'aversion au risque politique qui avait caractérisé la fin de séance mardi s'est en partie dissipée : l'enquête préliminaire à une procédure "d'empeachment" semble avoir peu de chances d'aboutir.

Le Département de la Justice américain a confirmé vers 16H ce mercredi que l'enregistrement de la conversion entre Donald Trump et Volodymyr Zelensky ne recèle pas d'éléments constitutifs d'une violation des règles américaines sur le financement d'une campagne.
Cette prise de position du "DoJ" rassure un peu Wall Street même si toutes les hypothèques juridiques ne sont pas encore levées : les révélations du Washington Post et du New York Times sont confirmées.
Donald Trump a en effet demandé a son homologue ukrainien d'enquêter sur son rival politique Joe Biden, dont le fils a travaillé pour un groupe gazier ukrainien en 2014, mais la demande d'investigation n'a pas dépassé le stade verbal.

Le pétrole (-1% à 56,3$) a tenté sans succès de se redresser après -3% perdus la veille. Il avait perdu jusqu'à -2% vers 55,6$ en début de journée: le baril de "WTI" est revenu à environ 1% de son niveau du 13 septembre dernier, avant les attaques des Houthis contre Saoudi-Aramco... qui annonce une restauration imminente de ses capacités à 100% et espère toujours pouvoir mener à bien son IPO.
Parmi les valeurs qui ont tiré Wall Street d'une série baissière, on notait Nvidia +3,3%, Netflix +4%, Nike +4,2% et Philip Morris +5,2% suite à l'annonce de l'abandon de son offre de rachat sur Altria.




Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.