Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux: le ton du FED devient plus 'dovish', les Gilts +lourds

(CercleFinance.com) - Les Gilts britanniques se dégradent de 5,5Pts à 1,412%, mais ceci survient au lendemain d'une spectaculaire détente de -15Pts de base, alors que les investisseurs misaient sur le succès de Theresa May dans son bras de fer contre les frondeurs de son propre parti.


Cette conviction se fissure largement alors que certains, impressionnés par la démission de 7 ministres en 24H semblent se préparer au scénario d'une séparation "dure" ("hard Brexit") du Royaume-Uni d'avec l'Union Européenne.
Le projet d'accord conclu entre Theresa May et Bruxelles, s'il ne pas approuvé, débouchera sur une mise en minorité de la Première Ministre qui devra quitter son poste... ce qui déclencherait de nouvelles législatives, voir pourquoi pas, un nouveau referendum sur le "Brexit".

Autre grand point d'incertitude, la volonté manifeste de Rome d'aller au bras de fer avec la Commission Européenne sur le projet de budget 2019,a vec le risque de se voir infliger la 1ère amende pour "déficit excessif" de l'histoire de la Monnaie Unique.
Les opérateurs ne semblent pas croire à ce scénario politiquement suicidaire pour toutes les parties concernée et les BTP se détendent même de -1Pt de base à 3,487%.
Ce n'est pas sufisant pour réduire le "spread" avec les Bunds qui stagnent autour de 0,37%, soit +110Pts de "prime" pour le "10 ans" italien.
Nos OAT terminent peu changées, mais bien orientées à 0,767%, soit -2,5Pts de base en hebdo, rien de spectaculaire.

Pour le reste, l'agenda économique s'annonçait "light" cet après-midi avec la production industrielle aux États-Unis: après une hausse de +0,2% en septembre (chiffre révisé de +0,3%), la production a augmenté de +0,1% en octobre, selon des données communiquées ce jour par la Réserve fédérale américaine.

Le consensus était un peu plus optimiste, puisque les économistes s'attendaient à une hausse de +0,2%.
Les T-Bonds US poursuivent leur embellie avec -4Pts à 3,077%... mais cela n'a probablement pas grand chose à voir avec les chiffres du jour mais plutôt avec les déclarations plutôt "dovish" d'un membre de la FED (Clarida) qui considère qu'il faut ajuster la politique monétaire en fonction des données économiques US : il juge justement qu'elles sont plus faibles qu'il y a quelques semaines.

On apprenait ce matin que les prix à la consommation dans la zone euro ont progressé de +2,2% en octobre contre +2,1% en septembre, comme prévu.
Eurostat a simplement confirmé son estimation rapide pour le mois dernier parue fin d'octobre.



Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.