Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: la tendance devient de plus en plus indécise

(CercleFinance.com) - Nous sommes à la veille de la séance technique des "3 sorcières" (qui marquera le basculement sur les contrats échéance mai) et la tendance devient de plus en plus indécise.
Paris surnage mais le CAC40 gagne désormais moins de 0,1% à 5.383: il revient tester ses "plus bas du jour".

Le CAC40 s'inscrit au sein d'une fourchette 5.382/5.394, soit environ 0,2% d'écart entre les extrêmes du jour.

En Europe, le rouge domine désormais (l'E-Stoxx50 cède -0,2% à 3.484) avec Francfort qui cède -0,3%, Madrid et Milan affichent entre 0,00% et -0,1%, Londres affiche +0,1%.

Wall Street a rouvert en léger repli, les indices US sont impacté par une spectaculaire remontée des taux, de +10Pts vers 2,91%. Le Dow Jones résiste avec -0,2%, le S&P500 et le Nasdaq cèdent -0,4%.

Trois indicateurs macroéconomiques ont été publiés outre-Atlantique, dont 2 à 14H30: les chiffres hebdomadaires du chômage reculent marginalement à 232.000 (soit -1.000); l'indice "Philly Fed" au titre du mois en cours progresse de +1Pt à 23,20.

L'indicateur avancé du Conference Board de mars s'est une nouvelle fois inscrit en hausse, mais de seulement +0,3% en rythme séquentiel (contre +0,4% attendu), après +0,7% en février (chiffre révisé de +1%).

Dans l'immédiat, l'euro se stabilise à 1,238 contre $, alors que le baril de Brent prend près de 1,2% à 74,5, le "WTI" fuse au-delà des 69$.

Enfin, sur le front des valeurs, Publicis (+6%) domine outrageusement le CAC 40 dans le sillage de l'annonce d'un revenu net de 2,1 milliards d'euros, soit une baisse de 8,2% en données publiées en raison d'un effet de changes négatif de 217 millions. En données organiques, le chiffre d'affaires a toutefois progressé de 1,6% grâce à "la contribution des budgets gagnés au cours de l'année 2017, notamment McDonald's, Diesel, Lionsgate, Bradesco et Southwest", a détaillé le géant publicitaire français, qui se félicite d'avoir mieux démarré 2018 que l'année dernière et vise toujours une amélioration de la croissance organique et de son taux de marge opérationnelle annuel.

Son premier poursuivant est Vivendi (+3,3%) qui envisage d'introduire en bourse ses activités audiovisuelles, Schneider Electric (+1,5%) a quant à lui fait état d'une hausse de 6,2% de ses ventes en comparable au premier trimestre et a lui aussi réitéré ses objectifs 2018, parmi lesquels une croissance organique du chiffre d'affaires dans la moitié haute de la fourchette de +3 à +5 %.

Du côté des baisses, on notera le repli de -3% de ST-Micro, affecté par un repli de semi-conducteurs sur le Nasdaq, baisse de -2% du titre Eramet sur fond de chiffre d'affaires de 870 millions d'euros au titre du premier trimestre 2018, en hausse de 2% sur un an, mais avec une évolution contrastée selon les branches d'activité (+3% en manganèse et +14% en nickel, mais -6% en alliages). Le titre venait d'inscrire un zénith de plus de 5 ans à 167E.

Le Groupe M6 a réalisé un chiffre d'affaires de 359,2 millions d'euros sur les trois premiers mois de 2018, en hausse de 11%, ainsi qu'un résultat opérationnel courant (EBITA) de 44,6 millions, contre 47,1 millions au premier trimestre 2017.

Pernod Ricard a enregistré un chiffre d'affaires pour les neuf premiers mois de l'exercice 2017/18 de 7.059 millions d'euros, en croissance faciale de +0,2% et en croissance interne de +6,3% tirée par les marchés émergents (+13%).

Le groupe bioMérieux a publié ce matin un chiffre d'affaires de 587 millions d'euros au titre des trois premiers mois de 2018, en croissance de 3,4% en données publiées et de 12,5% à taux de changes et périmètre constants.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.