Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

WallStreet: finit sans direction, repli banques & assurances

(CercleFinance.com) - Wall Street clôture sans tendance à l'issue d'une séance où les scores sont apparus littéralement figés autour de -0,1% à -0,2% durant 90% du temps.

Au final, le Dow Jones s'effrite de -0,1%, le S&P500 termine stable (+0,02%, plombé par les financières), le Nasdaq grappille +0,1%, grâce essentiellement au secteur défensif des pharmas et des "biotechs"... enfin, le Russel-2000 recule de -0,2%, sans plus de volatilité intraday.

Peut-être les opérateurs américains ont-ils fait preuve de prudence alors que le cyclone Irma -toujours de catégorie 5 et qui ne faiblit pas- devrait frapper à pleine puissance la côte sud de la Floride d'ici 72H: le weekend pourrait s'avérer angoissant et des évacuations massives viennent d'être ordonnées par la sécurité civile, notamment les populations de "Keys" et et de région de Key Largo (40% de stations service déjà à sec au sud de la Floride).

un nouveau plus bas annuel pour les "T-Bonds US" (-5,5Pts à 2,05%), une embellie de -3,5Pts sur les Bunds à 0,3050%, de -4,5Pts sur les OAT à 0,613%... et un écart spectaculaire sur les "BTP" italiens qui passent de 2,025% vers 1,91% (-11,5Pts), sur les "bonos" espagnols (de 1,56% vers 1,485%, soit -7,5Pts).

Toujours au chapitre macroéconomique, la Réserve fédérale américaine a confirmé son diagnostic d'une croissance modérée aux Etats-Unis (Beige Book), mais également mis en lumière certaines craintes d'un ralentissement "prolongé" du secteur automobile.
Les T-Bonds se sont nettement détendus (-5,5Pts à 2,05%) établissant un nouveau plus bas annuel.

Concernant les indicateurs, la productivité US a été revue hausse pour le 2ème trimestre (+1,5% contre +0,9% au T1) mais la principale (demi) surprise est venue des chiffres hebdomadaires du chômage, avec un bond de +62.000 par rapport à la semaine précédente (à 298.000) alors que les économistes tablaient sur une quasi stagnation, autour de 239.000.

Mais il faut tenir compte de l'impact du cyclone Harvey qui a mis des millions de texans au chômage technique et gelé les embauches dans le Sud des Etats Unis.
Avec Irma, le scénario pourrait se reproduire, la Floride étant l'un des états les plus peuplé des Etats Unis.
A noter: le Congrès, après son accord sur l'extension du plafond de la dette mercredi soir vote une enveloppe d'urgence de 15Mds$ en faveur des sinistrés.

Côté valeurs, ramassage appuyé sur les "pharmas" avec Gilead +3%, Biogen +2,1%,

Lourd repli des assureurs avec notamment Everest Re (-6,5%), Lincoln -3% et les banques n'ont pas été épargnées avec Citigroup, JP-Morgan et Bank of America ont lâché -1,8%, Morgan Stanley -2%, Zions bancorp -3%.
A noter le lourd repli de Comcast (-6,3%) malgré des profits proche des records, faute de perspectives porteuses.
Veriphone perdait également -5,5% après clôture sur des prévisions décevantes pour le 2ème semestre 2017.

Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.