Accueil > Dossier

Dassault Aviation:les avis des analystes

Après l'annonce des semestriels



Le groupe a enregistré un chiffre d'affaires ajusté de 2 641 ME au 1er semestre 2020, contre 3 058 ME au 1er semestre 2019. Les prises de commandes du 1er semestre 2020 sont de 984 millions d'euros contre 2 900 millions d'euros au 1er semestre 2019.

Le carnet de commandes consolidé au 30 juin 2020 est de 16 193 millions d'euros contre 17 798 millions d'euros au 31 décembre 2019.

Le résultat opérationnel ajusté est de 55 millions d'euros contre 250 millions d'euros. La marge opérationnelle s'établit à 2,1% contre 8,2% au 1er semestre l'an passé.

Le résultat net ajusté du 1er semestre 2020 est de 87 millions d'euros contre 286 millions d'euros au 1er semestre 2019. La contribution de Thales dans le résultat net du Groupe est de 58 millions d'euros contre 141 millions d'euros au 1er semestre 2019.

La trésorerie disponible du Groupe s'élève à 3 921 millions d'euros, en baisse de 664 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2019.

Oddo souligne que Dassault Aviation a publié un 1er semestre 2020 meilleur qu'attendu avec un résultat opérationnel ajusté de 55 ME (Oddo BHF : 2 ME, S1 2019 : 250 ME) grâce à des ventes finalement plus dynamiques que prévu à 2 641 ME avec la livraison de 7 Rafale Export et 16 Falcon (contre 5 et 13 anticipés respectivement).

Suite à cette annonce, Oddo confirme son conseil à l'achat avec un objectif de 1 050 E.

" La trésorerie nette ressort à 3.9 MdE, en baisse de 664 ME par rapport au 31/12/19 en raison de la consommation des avances sur contrat Rafale export (293 ME) et de la hausse des stocks et en-cours (191 ME) ".

" En guise de guidance, la société indique tabler en 2020 sur la livraison de 30 Falcon (contre 40 précédemment) et de 13 Rafale à l'export, niveaux qui ressortent en ligne avec nos estimations " indique Oddo.

" Même si la visibilité de l'activité Falcon reste faible, la valorisation est toujours impossible à justifier à nos yeux. Le cours actuel valorise implicitement les deux activités à -0.1 MdE, montant obtenu en déduisant de la capitalisation de Dassault Aviation, la participation dans Thales (cours spot sans décote) et la trésorerie nette ajustée de l'excès de prépaiements " rajoute le bureau d'analyses.

Crédit Suisse confirme également son conseil à l'achat sur la valeur et ajuste son objectif de cours à 1 275 E (au lieu de 1 300 E).

" Crédit Suisse n'apporte aucun changement important aux prévisions 2020. Nous avons réduit le nombre des livraisons de Falcon en 2020 à 30 (en ligne avec les prévisions) contre 35 auparavant. Ceci est compensé par le transfert de 2 avions de combat Rafale de 2021 à 2020, car il ne semble pas y avoir de retards sur les livraisons " indique le bureau d'analyses.

" Nous augmentons légèrement la R&D en 2020 à 590 millions d'euros (contre 575 millions d'euros), ce qui nous conduit à un résultat opérationnel quasiment inchangé cette année. Une réduction significative des bénéfices 2021 est due à des attentes de R&D plus élevées ".

" Nous avons également sous-estimé le rythme de développement du nouveau Falcon NX ce qui devrait propulser la R&D à un pic en 2021. Cela conduit à une augmentation de nos prévisions de R&D cette année à 685 millions d'euros (530 millions d'euros auparavant) " rajoute Crédit Suisse.


 

lexique

 
 
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.